Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Flørent

Les Super-Etendard passent à l’attaque

21 Mai 2020, 12:09pm

Le Dassault Super-Etendard est le fer de lance de l’Armada Argentina, la marine argentine, qui en avait commandé 14 exemplaires en 1979, mais dont seuls cinq appareils avaient été livrés en avril 1982 au moment de l’invasion des îles Falkland.

Figurines Tumbling Dice, avec les excellentes décalques Miscellaneous Miniatures !
Figurines Tumbling Dice, avec les excellentes décalques Miscellaneous Miniatures !

Figurines Tumbling Dice, avec les excellentes décalques Miscellaneous Miniatures !

Après le torpillage du croiseur argentin General Belgrano par un sous-marin nucléaire britannique le 2 mai 1982 qui fera 323 victimes, les Argentins décident de réagir en utilisant leurs avions  d‘attaque flambant neufs, équipés chacun d’un missile air-mer Exocet sur la Task Force qui se dirige vers les Malouines.

Le duo de construction française : Exocet + Super-Etendard, cauchemars de la Royal Navy.

Le duo de construction française : Exocet + Super-Etendard, cauchemars de la Royal Navy.

Le 4 mai, un P2H Neptune de la marine argentine, qui recherche des survivants du Belgrano, repère par hasard la flotte britannique. Les Super-Etendard décollent de leur base de Patagonie. Après un vol au raz des vagues pour ne pas se faire repérer, les pilotes prennent de l’altitude, allument leurs radars Agave et verrouillent les deux plus grosses cibles : le porte-avions HMS Hermes et le destroyer HMS Sheffield. Ce dernier est touché au dessus de la ligne de flottaison par un missile qui provoque un incendie. 22 marins périssent, le Sheffield sombrera 6 jours plus tard lors de sa remorque vers la Géorgie du Sud.

Le HMS Sheffield en proie aux flammes.

Le HMS Sheffield en proie aux flammes.

Le Dassault Super-Etendard et l’Aérospatiale AM39 Exocet viennent d’entrer dans la légende.

Une rumeur prétend que l’Hermes aurait aussi été touché par le second missile, ce qui ne fut jamais reconnu officiellement par les Britanniques. Cependant, le porte-avions suspendit ses opérations aériennes pour la journée, et transférera un partie de ses aéronefs vers l’autre porte-avions de la Task Force, le HMS Invincible...

HMS Hermes en 1982. Débutée en 1945, il ne sera achevé qu’en 1957 ! Il sera vendu à l’Inde en 1986 et deviendra l’INS Viraat, en service jusqu’en 2017.

HMS Hermes en 1982. Débutée en 1945, il ne sera achevé qu’en 1957 ! Il sera vendu à l’Inde en 1986 et deviendra l’INS Viraat, en service jusqu’en 2017.

Le 25 mai, toujours en cherchant à couler le HMS Hermes​​​​​​, une nouvelle attaque est menée avec deux missiles Exocet qui touchent le MV Atlantic Conveyor, un porte-conteneurs civil réquisitionné et transformé en porte-hélicoptères et base logistique flottante. Ironie du sort : c’est en voulant protéger l’Hermes que les brouillages de la frégate HMS Ambuscade détournent les missiles vers l’Atlantic Conveyor, dépourvu des contre-mesures pour se protéger. 12 hommes périssent lors du naufrage, dont son capitaine. En outre, 6 hélicoptères sont détruits, et des tonnes de matériel pour les troupes débarquées. Les Sea Harrier présents à bord venaient en revanche juste d’être transférés vers les deux portes-avions de la Task Force.

Le MV Atlantic Conveyor, juste avant son naufrage.

Le MV Atlantic Conveyor, juste avant son naufrage.

Malheureusement pour eux, les Argentins ne disposaient que de 5 missiles Exocet, arrivés accrochés sous les 5 Super-Etendard lors de leur livraison. Le reste de leur commande est bloquée en France suite à l’embargo décidé par François Mitterand pour soutenir Margaret Thatcher.

Le dernier de leurs missiles est donc tiré le 30 mai 1982, en prenant pour cible le deuxième porte-avions britannique : le HMS Invincible.

Les Super-Etendard passent à l’attaque

Officiellement, le missile sera abattu par un leurre ou un obus de la frégate HMS Avenger.

Mais une légende tenace dit que le missile frappa le porte-avions, qui disparu des opérations et des médias pendant deux mois, et reviendra au Royaume-Uni après la guerre avec une large bande repeinte à neuf...

HMS Invincible à son retour en Grande-Bretagne. Juste avant la guerre,un accord pour sa vente à l’Australie avait été conclu. L’invasion des Malouines par les Argentins cassa celle-ci, et l’Invincible resta en service dans la Royal Navy jusqu’en 2005. Il a été démoli en 2011 en Turquie.

HMS Invincible à son retour en Grande-Bretagne. Juste avant la guerre,un accord pour sa vente à l’Australie avait été conclu. L’invasion des Malouines par les Argentins cassa celle-ci, et l’Invincible resta en service dans la Royal Navy jusqu’en 2005. Il a été démoli en 2011 en Turquie.

Commenter cet article