Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Flørent

sarrasins

Le tournoi ADG Lugdunum

7 Juillet 2022, 08:10am

Les 25 et 26 juin derniers, je participais au tournoi de Lugdunum qui se tenait au château Sans Souci à Lyon.

Le thème était L’Europe et la Méditerranée féodale de 1050 à 1329.

J'ai déjà participé à plusieurs tournois tournant autour de ce thème avec mes Français Féodaux, mais je décidais de varier et d'étrenner pour la première fois en tournoi mon armée arabe de la période Croisades en basant la composition sur une liste Egyptiens Ayyubides, période du grand Saladin.

Corps 1 : général stratège (Saladin)

  • 2 fantassins moyens impétueux (Ghazis)
  • 2 archers (Soudanais)
  • 3 cavaliers lourds impact (Syriens et Kurdes)
  • 1 cavalier moyen et 1 cavalier léger impact (Bédouins)
  • 2 infanteries légères arc
  • 2 levées (milices Ahdat)

Corps 2 : général brillant

  • 4 cavaliers lourds arc élite (Mamelouks et Halqa)
  • 2 cavaliers léger arc (Turcomans)

Corps 3 : général ordinaire inclus

  • 3 cavaliers lourds arc élite (Mamelouks et Halqa)

Le seuil de démoralisation est de 22 plaquettes, c'est peu mais c'est très bien commandé et avec des troupes de qualité.

La tactique est de casser une aile avec les cavaliers en s'appuyant sur un terrain accidenté avec l'infanterie du premier corps.

Pour la première partie, c'est Jérémy et ses Croisés tardifs. C'est plutôt une bonne nouvelle, mais qui se terminera en catastrophe...

En effet, mon positionnement est correct et je fais quelques pertes à son aile de chevaliers. A cet instant, je pense pouvoir encaisser leur charge avec mes cavaliers... sauf que leurs pertes ne neutralisent pas suffisamment les facteurs des Francs qui déciment mes Mamelouks ! J'aurais dû retarder le choc : première défaite !

 

Pour la deuxième partie, c'est le sympathique (et excellent) belge Étienne, que j'ai déjà rencontré par le passé. Il joue une armée Communes italiennes avec trois chariots avec lames, une troupe que je maîtrise peu, ce qui va finalement troubler ma réflexion.

Cette fois c'est mon placement qui me fera perdre, et un manque de chance aux dés. Mes cavaliers archers font finalement peu de pertes au tir et sont concentrés face à une masse qu'ils ne peuvent tourner. Quant à ma cavalerie impact, elle reste dans le vent pendant toute la partie. Etienne pousse avec ses chevaliers et remporte cette partie : deuxième défaite !

 

Dernière partie du samedi : Jean-Marc, un joueur que je connais bien pour m'être entraîné à plusieurs reprises avec lui quand je travaillais à Lyon. Il joue une armée normande avec un allié breton.

Le placement de mon adversaire est des plus heureux pour moi : son corps de lanciers lourds se retrouve face à... ma seule unité de cavalerie légère impact ! La présence de celle-ci va ralentir énormément dans son redéploiement, surtout que son allié breton avec ses troupes moyennes est directement face à mes cavaliers et que ses chevaliers doivent aussi être redéployés de son centre sur son aile. Il n'y arrivera malheureusement pas, et je remporte cette troisième partie : première victoire !

 

Pour la première partie du dimanche, c'est de nouveau une pointure d'ADG que je dois affronter avec Cédric. Nous ferons une guerre civile puisque ce sera ses Fatimides contre mes Ayyubides !

La partie est tendue car Cédric est un très bon joueur (dans tous les sens du terme), et j'en oublie de faire des photos !

Mon déploiement le surprend, et après une bonne bagarre, nous finissons finalement sur un match nul.

La dernière partie du tournoi sera face à Wilfried qui joue Byzantins Comnène. Wilfried est un jeune joueur mais va me donner du fil à retordre car il coupe plusieurs esquives de ma cavalerie, m'obligeant à des combats défavorables. Heureusement, j'enchaine de bons dés et c'est quand mes fantassins tournent finalement sa longue ligne de lanciers lourds que son armée s'effondre : deuxième victoire du tournoi !

Je finis 17e sur 36 joueurs sous la chaleur torride du climat lyonnais de cette fin juin, résultat honorable. J'ai eu énormément de mal à composer cette armée pour qu'elle me plaise, et j'avoue que je dois encore la retravailler si je dois la sortir à nouveau en tournoi. Ce qui me gène notamment est le faible nombre de troupes qui laisse moins le droit à l'erreur que les listes plus pléthoriques que j'essaye désormais de jouer.

Voir les commentaires

Allahou akbar : encore des compléments

30 Mai 2022, 06:39am

Le passage à la V4 d’ADG et la préparation du tournoi Lugdunum le mois prochain m’ont incité à peindre de nouveaux compléments pour mes armées musulmannes médiévales.

Un général bédouin

Un général bédouin

Des tirailleurs avec arc

Des tirailleurs avec arc

Des cavaliers lourds

Des cavaliers lourds

Et des Turcomans, dont un général inclus

Et des Turcomans, dont un général inclus

Les figurines sont les sempiternelles Legio Heroica que j’adore pour la période.

Certaines de ces troupes ont été essayée pour un entraînement amical avec Bruno vendredi dernier !

 

Voir les commentaires

Entre amis : ADG Antique et Féodal !

6 Mai 2022, 21:11pm

Quelques parties d’Art de la Guerre la semaine dernière entre amis pour préparer les futurs tournois avec Matthieu, Bruno, Berni et Brigoule.

D’abord le vendredi soir avec mon armée Syracuse pour se préparer à la convention carcaïenne contre les Kushites de Matthieu (victoire) puis les Galates de Bruno (défaite).

La composition testée me plait bien, pas besoin de la changer pour le tournoi à venir fin mai !

Entre amis : ADG Antique et Féodal !Entre amis : ADG Antique et Féodal !

Le samedi, on enchaine avec le thème féodal du tournoi Lugdunum en juin. Pour celui-ci, j’ai choisis de jouer Égyptiens Ayyoubides.

C’est d’abord contre les Turcs Seldjoukides de Berni pour une victoire, ensuite une défaite contre les Fatimides de Matthieu (une guerre civile 😮) puis enfin une victoire contre les Catalans de Brigoule.

Plusieurs compos testées, mais il me faudra encore quelques réflexions pour la version finale.

Entre amis : ADG Antique et Féodal !Entre amis : ADG Antique et Féodal !
Un moment de partage et de bonne humeur.

Un moment de partage et de bonne humeur.

Voir les commentaires

Allahou akbar : quelques compléments

3 Mai 2021, 06:04am

Peinture de quelques cavaliers bédouins et turcs supplémentaires dans l’attente des tests de la V4 d’ADG (reçue ce vendredi).

Les figurines sont des Legio Heroica
Les figurines sont des Legio Heroica
Les figurines sont des Legio Heroica

Les figurines sont des Legio Heroica

Voir les commentaires

Quelque part en Terre Sainte...

30 Avril 2020, 11:39am

Compte-rendu d'une partie d'ADG pendant ce confinement

Alors qu'ils sont à la poursuite des caravanes sarrasines, les Croisés, menés par Beaudoin et Balian d'Ibelin, trouvent l'armée du sultan Saladin qui leur barre la route dans un défilé rocheux (NDLR : oui, on ne voit pas mais la bataille se déroule en zone de "Montagne", même si les généraux de chaque camp ont bien pris le soin de repousser les collines escarpées vers les bords de table) !

Le champ de bataille, les deux armées face-à-face.

Le champ de bataille, les deux armées face-à-face.

Après les conseils des différents chefs croisés, c'est Renaud de Châtillon qui obtient de mener l'attaque principale entourée de ses chevaliers, flanqué à sa droite par l'infanterie lourde des Ibelin et à sa gauche par les chevaliers templiers et leurs arbalétriers mercenaires.

Quelque part en Terre Sainte...

La composition de l'armée est la suivante (liste 187 - Croisés tardifs) :

Corps 1 (Ibelin) : général brillant, 4 lanciers lourds, 1 arbalétrier, 1 archer médiocre, 1 chevalier moyen impact (Hospitaliers), 1 LH arc et 1 LI arbalète

Corps 2 (Châtillon) : général ordinaire inclus dans un chevalier moyen impétueux élite, 4 chevaliers moyens impétueux et 1 LI arbalète

Corps 3 (Saint-Amand) : général compétent, 3 chevaliers moyens impact élite, 4 arbalétriers et 1 LH arc

Soit 23 éléments.

Le chef musulman, face à la longue ligne de bataille croisée, profite de la présence d'une broussaille devant son armée où il pourra déployer ses troupes moyennes (archers et fantassins) pour se protéger des chevaliers.

Sur chaque flanc, un corps de cavalerie mamelouk est disposé.

Quelque part en Terre Sainte...

Leur composition est la suivante (liste 199 - Égyptiens ayyoubides) :

Corps 1 (Karah Kush) : général brillant, 5 cavaliers lourds arc élite, 1 cavalier moyen impact et 1 LH arc élite

Corps 2 (Salah-Din) : général stratège, 2 cavaliers lourds impact, 2 fantassins moyens impétueux, 2 archers, 1 lancier moyen et 2 LI (arc et javelot)

Corps 3 (Al-Sadeh) : général ordianaire inclus dans un cavalier lourd arc élite, 1 cavalier lourd arc élite, 1 cavalier moyen arc et 1 LH impact

Soit 21 éléments.

Les premiers mouvements débutent. Les Croisés, sentant la menace potentiellement venir du petit corps de cavaliers sur leur gauche, vont tenter de la contrer avec leur longue ligne d'arbalétriers soutenue par les chevaliers du Temple. Sur leur droite, plus nombreuse, la stratégie est d'envelopper les Sarrasins pendant que les chevaliers de Renaud les attaquent frontalement.

Quelque part en Terre Sainte...

Pour les Arabes, il s'agit emmener leurs troupes impétueuses au contact des arbalétriers tout en créant un entonnoir pour les chevaliers francs depuis la broussaille du milieu du champ de bataille et une fois les chevaliers fatigués, les prendre de flanc.

Quelque part en Terre Sainte...
La charge des ghazis impétueux entre en contact avec les tireurs francs, mais ceux-ci résistent plutôt bien, soutenus par les Templiers montés, qui engagent à leur tour les cavaliers arabes.

La charge des ghazis impétueux entre en contact avec les tireurs francs, mais ceux-ci résistent plutôt bien, soutenus par les Templiers montés, qui engagent à leur tour les cavaliers arabes.

La tactique de l'entonnoir fonctionne, les chevaliers francs sont obligés de se contracter pour garder leur flanc.

La tactique de l'entonnoir fonctionne, les chevaliers francs sont obligés de se contracter pour garder leur flanc.

Le seul espoir des Croisés réside dans l'enveloppement par les troupes à pied des frères d'Ibelin, mais celui-ci tarde à venir... surtout que les Mamelouks esquivent pour retarder le choc.

Le seul espoir des Croisés réside dans l'enveloppement par les troupes à pied des frères d'Ibelin, mais celui-ci tarde à venir... surtout que les Mamelouks esquivent pour retarder le choc.

Les ghazis, menés par Saladin en personne, percent enfin la ligne d'arbalériers et tombent sur des Templiers placés en réserve. Les Mamelouks sont en revanche très mals au point !

Les ghazis, menés par Saladin en personne, percent enfin la ligne d'arbalériers et tombent sur des Templiers placés en réserve. Les Mamelouks sont en revanche très mals au point !

Renaud se lance à la tête de ses chevaliers sur les troupes qui se trouvent devant lui, et est tué dans la contre-charge menée par les cavaliers syriens et kurdes.

Les fantassins arabes sortent alors de leur broussaille pour achever les chevaliers chrétiens sur leur flanc. C'est un massacre !

Les fantassins arabes sortent alors de leur broussaille pour achever les chevaliers chrétiens sur leur flanc. C'est un massacre !

Les templiers percent la droite ennemie et se jettent à la poursuite des Turcomans, en direction du camp adverse.

Les templiers percent la droite ennemie et se jettent à la poursuite des Turcomans, en direction du camp adverse.

Les Arabes se battent désormais dans un réduit. Et les cavaliers légers Turcopoles chrétiens menacent même leur camp, ce qui étant donné leur niveau de pertes conduirait à la défaite.

Le corps de piétons à gauche, les Templiers à droite, prennent en tenaille l'armée musulmanne !

Le corps de piétons à gauche, les Templiers à droite, prennent en tenaille l'armée musulmanne !

C'est une unité de milice qui garde le camp, mais elle s'est très mal positionnée pour être autre chose qu'une cible pour les tireurs chrétiens

C'est une unité de milice qui garde le camp, mais elle s'est très mal positionnée pour être autre chose qu'une cible pour les tireurs chrétiens

Heureusement, une unité de mamelouks fait volte-face pour chasser les cavaliers légers croisés, se mettant sous le feu des archers et arbalétriers francs.

Les archers soudanais se jettent alors sur les arbalétriers templiers pour participer à la curée !

Les archers soudanais se jettent alors sur les arbalétriers templiers pour participer à la curée !

Les pertes sont lourdes de chaque côté, mais c'est les Croisés qui sont les premiers à atteindre leur quota et à craquer, alors que les Égyptiens sont à un point seulement de leur démoralisation ! La fatalité de ne pas arriver à piller le caravane sarrasine leur aura été fatale...

Partie passionnante, et belles photos grâce à la belle nappe de wargamer's whims.

Elle a aussi permis de voir que les compositions avaient quelques petits défauts à corriger : le petit corps arabe à revoir, l'unité d'Hospitaliers qui n'a pas servie,...

Voir les commentaires

Allahou akbar (fin) : les cornes de Hattin

22 Avril 2020, 12:56pm

Allahou akbar (fin) : les cornes de Hattin

Voici cette armée ayyoubide au complet, peinte en 15 jours pendant ce confinement !

C’est parti d’une idée simple : offrir un opposant aux croisés finis pour leur part le 10 avril 2020 (et commencés en décembre 2017 ! ).

Les dernières figurions ont été reçues d’Italie juste avant le début du confinement dans la région de Brescia où se situe Legio Heroica.

La composition n’est pas optimisée, mais je pourrais l’aligner un des tournois pour la faire sortir.

Le premier corps, celui de Saladin.
Le premier corps, celui de Saladin.

Le premier corps, celui de Saladin.

Le corps des mamelouks, cavaliers lourd arc élite, accompagnés de Bédouins et Turcomans.

Le corps des mamelouks, cavaliers lourd arc élite, accompagnés de Bédouins et Turcomans.

Le petit corps de cavalerie.

Le petit corps de cavalerie.

Voir les commentaires

Allahou akbar (12) : les Turcomans

21 Avril 2020, 09:18am

Les tribus turkmènes sont implantées en Syrie depuis 2 ou 3 siècles au moment des croisades.

Les Turcomans, comme on les appelle alors, ont même vaincu les Byzantins à Manzikert, bâtissant la dynastie seldjoukide qui prendra Jérusalem et sera à l’origine des croisades en massacrant les chrétiens de la ville.

Originaires des steppes aux confins de la Chine, de la Russie, de la Mongolie et du Kazakhstan modernes, c’est un peuple de cavaliers qui sait très bien manier l’arc, à l’instar des Mongols ou des Huns, leurs probables aïeux.

Figurines Legio Heroica
Figurines Legio Heroica
Figurines Legio Heroica

Figurines Legio Heroica

Voir les commentaires

Allahou akbar (11) : des Bédouins... sans chameau !

20 Avril 2020, 09:51am

Cavaliers du désert, les tribus bédouines peuvent aussi bien se battre avec les sultans ou en s’alliant avec les croisés, suivant leurs intérêts ! 

Figurines Legio Heroica
Figurines Legio Heroica

Figurines Legio Heroica

Voir les commentaires

Allahou akbar (10) : ghulams et mamelouks

19 Avril 2020, 13:40pm

Allahou akbar (10) : ghulams et mamelouks
Allahou akbar (10) : ghulams et mamelouks

Les ghulams (en persan) ou mamelouks (en arabe) sont des esclaves militaires au service des sultans et des émirs. En général, ils sont recrutés parmi des jeunes enfants capturés dans des pays non musulmans, puis éduqués, formés et convertis ensemble, leur donnant un esprit de corps exceptionnel au service de leur maître.

Allahou akbar (10) : ghulams et mamelouks
Allahou akbar (10) : ghulams et mamelouks

Comme presque toutes les figurines de ce thème, ce sont les magnifiques Legio Heroica de Giuseppe Barbazeni (http://www.legio-heroica.com/Musulmani.html) dont la belle gravure facilite grandement le travail du peintre !

Voir les commentaires

Allahou akbar (9) : adieu l’émir !

18 Avril 2020, 12:12pm

Un général de plus pour cette armée musulmanne : un émir turc.

Allahou akbar (9) : adieu l’émir !
Allahou akbar (9) : adieu l’émir !

Toujours des figurines Legio Heroica.

Voir les commentaires

1 2 > >>